Bandit 22


 

Nom du chat : Bandit
Sexe du chat : Mâle
Date de naissance : Fevirier 2000
Date du décès : Septembre 2017
Ville de résidence : Nantes
Code Postal : 44000
Département : Pays de la Loire
Pays : France
Race : Chat de gouttière

 

Aujourd’hui il y a un grand vide dans ma vie

 

 

Je vis une grande peine depuis ce lundi soir 11 septembre 2017
Même en étant un homme j’ai subi de pleins fouet la disparition de mon petit pote qui m’a toujours suivi et je le pleure.
J’ai du prendre cette décision avec mon vétérinaire, de le laisser partir et de ne pas m’acharner.
Mon petit Bandit était très costaud en 17 ans il n’a jamais été malade sauf ces derniers temps. Il se battait pour rester avec moi il se déplaçait difficilement et faisait des efforts dingues.
Il ne mangeais plus depuis plusieurs jours, parce que son petit pancréas était en train de lâcher.
Les imagerie ont révélé un organisme affaibli par l’age et des insuffisances rénales
Alors aujourd’hui il y a un grand vide dans ma vie même si j’ai le cœur et la gorge serrés je sais que j’ai fait le meilleur choix pour lui et j’espère juste qu’il est bien tranquille au paradis, j’espère le revoir quand ce sera mon tour de monter au ciel, mais c’est encore loin.
Je lui ai dit au revoir et je n’ai pas eu le courage de voir son derniers souffle car cela était au dessus de mes forces. Mais lors des derniers instants que j’ai passé avec lui je lui ai dit combien je l’aimais et quel ami formidable il avait été.
Je lui ai dit aussi que si il voulait partir il le pouvait et que je serais fort.
La suite est encore trop dur à dire et à écrire.
Je rends hommage par la lueur d’une bougie à mon ami de toujours et à ceux qui ont connu la même douleur.
Je t’aime mon chat tu me manques et me manqueras ….

Chistophe Tof

 

Remplir le formulaire pour inscrire votre chat « Notre p’tit coin d’paradis »

Si vous aimez cette page et souhaitez recevoir nos meilleures actualités directement dans votre boite mail, ne manquez pas de vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici. 

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

22 commentaires sur “Bandit

  • Bellia

    Courage Christophe , j’ai dû moi aussi abréger les souffrances de mon chat et ça été très dur .je pense à lui tous les jours surtout le soir avant de m’endormir . Adoptez un chaton dans un refuge ça ne remplacera pas votre chat mais va vous aider !!! Cordialement Mellina

  • tarabon-defrance

    bon courage et toutes mes condoléances ,c’est toujours très dure lorsqu’ils nous quitte, avec le temps ça s’atténue un peu ,mais ils sont toujours dans nos coeur, 17ans il as eu une belle vie pleine d’amour et il as cesser de souffrir, il as rejoint tout ces frères et chasse les souris au paradis des chats !!!

  • Francoise

    J’ai les larmes qui me coule le long de mes joues en lissant votre message d’hommage, c’est une décision pas simple à prendre mais nous avons la possibilité de les soulager ainsi, une lumière c’est éteinte mais elle brillera à jamais dans votre coeur et dans vos souvenirs avec lui ! Il viendra vous voir de temps en temps dans vos rêves et il vous attendra au paradis !
    Soyez fort !

  • SAUTON

    Moi aussi j’ai vécu la même chose le 16 août 2017. Mon chat Prince de 17 ans nous a quitté, le pauvre était tombé malade, il vomissait beaucoup, ne mangeait presque pas, donc début août direction le vétérinaire et la le diagnostic est tombé!!! Il avait un cancer des intestins et pour réduire sa tumeur il a été mis sous perfusions durant 2 jours et s’est remis à s’alimenter mais hélas le mal est revenu, il ne mangeait plus, buvait à peine, donc la décision d’abréger ses souffrances a été prise et c’est le coeur serré que nous l’avons amené pour l’euthanasie, nous lui avons dit au revoir, nous l’avons couvert de caresses et de bisous mais nous n’avons pas voulu assister à ce départ pour l’autre monde. Il repose dans mon jardin, dans un carton avec des fleurs, eh oui, tout comme un humain il a droit au respect et à un hommage. J’avoue qu’il nous manque et qu’il faudra du temps pour que le chagrin s’attenue.Il est au paradis des chats.

  • Nouara

    Beaucoup de courage. Oui on les aime nos chats ils font parties de la famille. Je sais ce que c est j ai perdu Balzac le vendredi 21 mars 2008 et je pense toujours à lui.Et ma puce Mimi née le 21 mars 2001 à une tumeur derrière l oeil et devenue aveugle de cet oeil .son état est stable pour l instant mais,j appréhende le jour j car comme vous elle me suit partout. Gardez les bons moments passés avec votre chat vous l avez aimé comme il vous a aimé. Beaucoup de courage.

  • Christine

    Il est parti avec toute une vie d’amour…
    Et c’est elle qui va inonder le ciel…
    Bon voyage Bandit
    Soyez fort et fier de votre minou, je ne vais pas vous dire que l’on s’en remet de cette absence, mais on apprends à vivre avec.
    Restez le cœur ouvert…
    Christine

  • Guillemenot patricia

    Comme je compatis… le mien qui a 18 ans est à bout souffle. Je vais devoir prendre aussi cette décision dans les prochains jours. Nos petits compagnons sont nos meilleurs amis, notre reconfort’ notre psy et nos moments de tendresse d’amour et de délires parfois. Je suis de tout coeur avec vous. Courage ! Il en en faut. Seul les personnes qui n’ont jamais eu d’animaux ne peuvent pas comprendre la douleur et la tristesse que l’ont peu ressentir.

  • anne marie lebrun

    c’est très dur de faire ce choix mais quelque part c’est un cadeau de ne plus les laisser souffrir ; ils ont cette chance que l’on veille sur eux ( eux aussi veillent sur nous ) et que l’on peut nous humains abréger leurs souffrances quand il n’y a plus rien à faire ; j’ai toujours peur de partir et de les laisser dans des mains inconnues pas toujours bienveillantes et aimantes ; vous avez eu la chance de maitriser son départ et il a eu la chance de partir avec votre amour ; c’est très bien ainsi ; il est au paradis des chats et il vous surveille ; je ne crois pas qu »il voudrait que vous pleuriez ; prenez un petit malheureux dans un refuge , il vous apportera une petite consolation et peut etre beaucoup d’affection ; bon courage à vous .

  • Hélène

    Je comprends oh combien votre chagrin. Le mien est parti à l’âge de 17 ans aussi le 3 avril j’ai dû prendre l’horrible décision de le laisser partir pour lui et éviter qu’il ne souffre plus après 5 ans de combat contre la maladie…il était comme le votre adorable, intelligent, gentil c’était mon bébé et je pense à lui chaque jour… le temps qui passe apaise la douleur de la séparation mais jamais nous ne pouvons oublier il est dans votre coeur à tout jamais. Bon courage à vous qui l’avez rendu tellement heureux et lui a permis d’abréger ses souffrances face à la maladie….

  • alnot

    Bandit semblait être un compagnon très doux lorsque nous regardons son regard. Courage à vous Christophe pour les longs mois douloureux qui vont suivre. Il m’a fallu presqu’une année pour dissiper l’absence et le grand vide laissé par ma Moon et pouvoir penser à elle plus sereinement et sans larmes. Mais lorsque je lis votre hommage, je revis ces émotions. Bandit a eu une belle vie avec vous et le meilleur accompagnement en fin de vie. Caresses à toi, beau bandit.

  • RONGIER

    Le départ d’un compagnon est une épreuve qui laisse un immense vide et une terrible détresse avec un sentiment d’impuissance. Je comprends parfaitement votre ressenti et je suis de tout coeur avec vous. Il restera de merveilleux souvenirs qui vous aideront à surmontée cette douleur. Votre Bandit a eu une belle vie, a été terriblement aimé et choyé et a eu la chance de partager votre vie ou inversement.
    Ce n’est pas le cas de nombreux animaux en souffrance.
    Ma douleur à moi m’a orientée vers eux et c’est un immense bonheur de pouvoir les aider. Il y a aussi beaucoup de pleurs mais je ne regrette rien.
    Au revoir Bandit, mes amours à moi t’accueilleront et ton souvenir apaisera peu à peu ton ami humain qui te pleure aujourd’hui et qui ne t’oubliera jamais.

  • Jos

    Vous auriez du rester avec lui jusqu’au bout cela vous aurez apaisé de l’avoir accompagné c’est pas facile je sais jai moi même accompagné Pacha âgé de 17 ans l’an dernier jusqu’à son dernier souffle je lui avait promis et de ce fait sa disparition fut moins douloureuse et qq temps apres jai repris un chaton qui aujourd’hui nous comble de bonheur mais ne remplace aucunement Pacha courage et mettez des photos pour lui parler .ça fait du bien. Jos

  • Duval

    Je compatis à votre douleur et pleure en lisant votre témoignage qui me rappelle aussi que je suis passée par là !
    C’est un moment très difficile à passer le temps fini par nous apaiser un peu mais pas complètement ! Courage à vous !

  • Sylvana

    Je comprends votre peine , il y a 2 mois mon Valentin est parti au paradis , insuffisance rénale . Il n y a pas de mot pour décrire ce que l on ressent , Mais réjouissez vous de l avoir connu , aime , entouré , courage , une étoile de plus dàns le ciel !

  • Jessy

    J’ai dû prendre cette décision un jour pour une chatte. C’est très difficile, j’étais terriblement triste, mais je me dis que nous avons la chance de pouvoir épargner de grandes souffrances à nos copains de coeur, et que nous pouvons nous remercier d’avoir le courage d’accepter de leur dire aurevoir pour leur épargner ce qui serait encore plus dur à supporter. C’est un bel acte d’amour, difficile à accomplir, mais que vous avez eu par amour pour lui.
    J’ai un chat de 18 ans, et quand un copain d’amour partage nos vies depuis si longtemps c’est dur de penser à ça, je redoute beaucoup le moment où ce jour arrivera. Je ne pourrais que le remercier d’avoir amené de la joie et de l’amour dans ma vie.

  • marie

    La douleur et le vide sont terribles… Cette impression de ne plus servir à rien….on tourne en rond dans une maison vide… et puis un jour on croise le chemin d’une autre petite boule d’amour qui nous supplie de son regard de l’aimer à son tour… et la vie redevient plus douce. Courage à vous et laisser votre coeur ouvert pour un autre ami poilu.

  • Tof

    Merci à tous, et votre amour.
    J’ai encore beaucoup pleuré en lisant vos messages, que j’ai lu à haute voix pour qu’il arrive à mon petit ange.
    Je sais qu’il n’aimait pas quand j’étais triste
    Je ne pense pas pouvoir revivre avec un p’tit compagnon pour le moment, il est encore trop tôt pour penser à cela.
    Mille merci à vous et, et je rend hommage à :
    – Max
    – Au petit pote de Mellina
    – Prince
    – Balzac (Mimi je sais que tu es entre de bonnes mains)
    – Au petit bébé d’amour d’Hélène
    – Moon
    – Pacha (Un beau calin à celui / celle qui fait parti d’une belle famille)
    – A l’ami de Duval
    – Valentin
    – Le tendre chacha de Marie
    Je reprend la phrase de Sylvana : une étoile de plus dans le ciel !
    Je fais briller une bougie chaque jours de mon deuil pour Bandit et nos amis disparues.
    Faite pas trop de bêtises là haut les loulous !

  • Karyn Largouet

    Je suis de tout coeur avec vous, pour avoir connu la même chose avec Capucine, à 18 ans, puis Opale 14 ans et sa fille Nacre 12 ans.
    Elles me manquent toutes les 3 mais je sais qu’elles ne souffrent plus.
    On n oublie pas son ami mais on est obligé d apprendre à vivre juste avec les souvenirs.