Tilk


Nom du chat : Tilk
Sexe du chat : Mâle
Date de naissance : 01/08/2002
Date du décès : 09/09/2019
Ville de résidence : Mont Saint Martin
Code Postal : 54350
Département : Meurthe et Moselle
Pays : France
Race : Chat de gouttière

Il à été un matou tellement courageux et vaillant que je me dois de partager avec vous son histoire.


Cela fait plusieurs mois que je suis sur ce groupe et je ris, je suis parfois émue, j’aime beaucoup cette page.
Je voulais le faire, je souhaitais rendre cet hommage à mon chat, qui m’a accompagné durant 17 ans, et je vais trouver le courage de le faire ce soir 💪Tilk (oui Tilk, comme dans Stargate car mon père était fan de Stargate à l’époque 😊) a donc, comme je le disais, partagé ma vie durant 17 belles années.
Il nous a quitté le 9 septembre 2019 et il a eu une vie tellement trépidante et à été un matou tellement courageux et vaillant que je me dois de partager avec vous son histoire 🧡
J’avais 13 ans quand cette petite boule de poil est entrée dans ma vie. Les 10 premières années, il a été choyé, gâté, aimé par toute ma grande famille.
Un peu trop gâté d’ailleurs 🍖🍗🥩😇

Tellement gâté qu’il est devenu légèrement gros 🙄 mon papa avait pris l’habitude de lui donner une petite gamelle tous les jours de notre repas familial 😅 (à ne pas faire bien sûr mais ça n’a jamais été dans le but de lui nuir bien entendu, il était tellement gourmand)
Bref…10 belles années de pleine santé puis un jour, perte de poids fulgurante, tout le temps en train d’uriner…🤔 Direction vétérinaire ➡ verdict : diabète 🚫
Donc à ce moment-là j’avais 23 ans, et le vétérinaire m’annonce que mon chat est diabétique et qu’il va falloir lui faire des piqûres d’insuline matin et soir à heure fixe tout le reste de sa vie…
Bon autant vous dire que j’étais même pas au courant qu’un chat pouvait être diabétique…mais si si !! 🙀
Donc bien sûr je ne l’abandonne pas car quand on a des animaux on les aime et on assume quand ils sont malades 😷🤒🤕
Et c’est parti pour les piqûres d’insuline, la galère des dosages, les frayeurs, les crises d’hypoglycémie,  les dépenses de veto, les frais de croquettes et de pâtés adaptés etc etc.
Heureusement il se laisse piquer car je lui fait sa piqûre quand il mange alors quand il a quelque chose dans la bouche le monde peut s’écrouler il s’en fout !
Enfin bref avec une vie rythmée et calquée sur les horaires de piqûres, nous nous en sortons plutôt bien 😊
Puis vient la 12ème année du chaton (je l’ai toujours appelé chaton 😻) et la j’ai déménagé, et la petit coup de mou, une petite bronchite me dit la veto ? Soit ! Antibiotiques et c’est reparti ?! En fait non…au bout du deuxième jour d’antibio, mon chaton a de plus en plus de mal à respirer, je panique complètement ! On est dimanche (bien sur c’est toujours le dimanche 😅) et je me rends chez mon veto en panique : « Mon chat va mourir il est en train de s’étouffer faites quelque chose bordel !!! » 😱😰
Et s’ensuit la plus longue journée de ma vie… Avec ma veto, on a essayé la ventoline, l’oxygène, la cage en plastique fermée avec de l’oxygène (et soit dit en passant quand il était dans la grosse boîte en plastique il m’a lancé le premier regard que je n’ ai jamais pu oublier après le deuxième qui viendra ensuite, en gros c’était un regard…d’adieu, clairement) puis vient le moment où ma veto l’endors et l’intube et la elle me dit qu’il y a quelque chose dans son larynx qui bloque l’air et elle me laisse le choix :
« Madame, je ne vais pas vous mentir, si on ne fait rien il va mourir étouffé dans quelques minutes, mais je peux essayer de le sauver en faisant une trachéotomie mais je vous prévient ça vous coûtera très très cher en soin, il faudra l’amener à liège et il devra y rester au moins 1 semaine, et je n’ai jamais fait ça de ma carrière alors je ne vous promet rien… « 

😳😥😰😱😖😣😩

Bon, je vous avoue que je n’ai même pas réfléchi car à cet instant j’ai regardé mon gros Tilk endormi et j’ai dit « Allez y, au pire je ferai un prêt je ne peux pas le laisser mourir »
Donc je sors du bloc, et j’attends… Une loooongue et interminable attente….. 🪑🚬
Puis vient le moment où la veto me dit qu’il a survécu, qu’il respire par son « trou », que je peux venir le voir et qu’il va rester 2-3 jours le temps de se réveiller et de se remettre, puis qu’ensuite il sera transféré à liège pour suivre l’évolution de son œdème au larynx, faire les soins adéquates et EN PLUS, suivre son diabète 👍💉🙏
Liège est à 1h30 de chez moi et j’allais le voir tous les deux jours. Il s’en sortait très bien et était très heureux de me voir. A chaque fois mon cœur fondait et je lui rappelais qu’il était le plus fort chaton du monde et qu’il allait s’en sortir ! 🦸👊💪
Il est donc resté 20 jours à Liège, son œdème s’est résorbé tout seul et on a pu laisser se refermer son petit trou tout seul tranquillement à coup de soin quotidien 👊💊💉
Je ne vous donne même pas le montant de la facture ce serait inutile mais ça a bien piqué 🤑🤑🤑
Puis la tranquillité… (enfin y avait toujours la galère du diabète mais pour moi c’était la tranquillité à côté de ce qu’on avait vécu 😂)
À 14 ans il a même niaqué un oiseau qui était rentré dans ma maison en vol (pauvre bête 😔) pour vous dire comme il était en forme ! 💪👌
Il grimpait les escaliers tranquille et faisait le fou avec mon autre chaton, Cookie, même si il a eu quelques périodes d’arthrose je l’ai un peu remis à l’exercice et il a très vite repris du poil de la bête !
Depuis tout petit je le sortais en laisse souvent ! Et oui, il adorait ça !!
Puis la dernière année de sa vie à été un peu plus compliquée, un diabète instable et ingérable et des grosses baisses de régime, des gros coup de mou, et je voyais que les aller retour chez le veto, c’était plus pour lui. Depuis quelques mois il en avait horreur, pourtant il avait l’habitude et il ne disait plus trop rien, mais les derniers temps c’était stress, tachycardie, il urinait dans sa boîte de transport, c’était devenu un supplice de l’amener chez le veto… Et à la maison impossible qu’il se laisse attraper ou faire pour n’importe quel examen (à part toujours les piqûres d’insuline en mangeant heureusement 🙏)

Enfin le désespoir, je ne savais plus quoi faire, sa santé était en dent de scie et il avait vraiment des moments de bad que j’arrivais plus ou moins à soulager avec des médocs et son insuline 😣😣😣

Puis un jour, nous déjeunons avec des amis, Tilk comme à son habitude, nous réclame à manger 😃 il est dans un bon jour et interagit avec nous à coup de miaulements caractéristiques, comme à son habitude 🙂

Puis d’un coup 👊 plus de son, plus d’image…recroquevillé sur lui même, je vois qu’il n’est pas bien du tout.

Je laisse nos amis s’en aller, puis je commence à m’inquiéter sérieusement, il ne réagit même plus à la nourriture, et la j’ai un mauvais pressentiment, car la bouffe c’est toute sa vie, il n’a jamais refusé de manger et je savais que le jour où ça arriverait je devrai m’inquiéter. 😱😳☹

Du coup, je demande conseil à ma veto qui me dit de venir la voir le lendemain matin.

Bon… Franchement je ne suis pas certaine qu’il passe la nuit à ce moment-là.

Je reste près de lui une bonne partie de la nuit puis dors tout de même 2 ou 3 heures.

A mon réveil il n’a pas bougé d’un poil, étendu au milieu du couloir, mal en point…😨😨😨

Dur, très dur 😭

Je décide de le mettre un peu sur la terrasse pour qu’il prenne l’air (photo avec l’herbe en fond, dernière photo de mon chaton) puis m’assied à côté de lui, je le regarde, le ventre et le cœur en morceau puis lui demande : « que veux-tu que je fasse mon chat, tu m’as l’air tellement fatigué… » et la, il émets un petit miaulement plaintif et me regarde…ce sera le deuxième regard de sa part que je ne pourrai pas oublier…un regard qui en dit long sur le combat qu’il a mené toutes ces années pour rester à mes côtés…

On pourra dire que je fabule ou que j’interprète des choses ininterprétables mais à ce moment là j’ai su qu’il me demandait de le laisser s’en aller…et je l’ai caressé tendrement en le rassurant et en lui disant que j’avais compris son message et que je serai là jusqu’à la fin pour l’accompagner et le soulager dans sa souffrance. 🙏

Me voilà chez le vétérinaire qui lui fait un rapide check up et sens une masse au niveau de son pancréas, certainement un cancer…mais je ne me vois pas lui faire subir de nouveaux examens…il n’y survivrait pas. A ce moment la j’ai vu qu’il avait eu mal quand elle l’a palpé et je lui ai dit « Stop, on va arrêter la. » 🛑🚫⛔

Elle me regarde et me dit « oui je pense que c’est le mieux à faire Madame, il est fatigué et n’a plus envie de se battre »…

Alors voilà le moment tant redouté, le moment que jamais je n’aurai voulu vivre, le moment le plus horrible de ma vie, le plus triste et insupportable de mon existence.

Je retiens mes larmes, j’essaye de toutes mes forces de ne pas pleurer pour ne pas lui transmettre ma détresse, je le câline, le bisoute, lui dit au revoir…✋✋✋

Mon chéri est là pour me soutenir dans ce moment insoutenable. ❤

Puis la vétérinaire m’explique qu’elle va faire une première piqûre pour l’endormir, puis une deuxième létale et que son cœur s’arrêtera de battre dans les 15 à 30 secondes qui suivent 💔☀

Mes adieux s’éternisent mais OK faut bien y aller, il souffre je ne peux plus laisser faire ça. Alors la première piqûre arrive et il s’endort paisiblement, il est chaud je le caresse et le câline encore…❤

Puis vient la deuxième piqûre… Je ne suis pas prête…

Je compte… 1, 2, 3, 4…puis les mouvements respiratoires s’arrêtent.

Ça y est, mon chaton est parti pour le paradis…🙏🙏🙏

Et ses cendres reposent dans une urne avec sa photo chez moi, pour ne jamais oublier, même si je sais que c’est impossible que je l’oublie. Impossible. 🙅‍♀️🚫❤😇

Plus d’un an plus tard, je trouve enfin la force de partager notre histoire, en espérant pouvoir apporter de l’aide, du soutien, ou des conseils si besoin, et pour simplement honorer sa mémoire, lui redire combien je l’ai aimé, combien il a compté…

Je ne t’oubliera jamais mon chaton, mon gros Tilk, mon meilleur ami, je t’aime

❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤

Si vous avez réussi à lire jusqu’au bout, merci 🙏😘

Carolanne Porzio

Remplir le formulaire pour inscrire votre chat dans « Notre p’tit coin d’paradis »

Si vous aimez cette page et souhaitez recevoir nos meilleures actualités directement dans votre boite mail, ne manquez pas de vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici. 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *